Une nuit mouvementée pour certains

Une nuit mouvementée pour certains


Communiqué n° 6 - Fontaine-Fourches, dimanche 8 heures.

Sur le plan atmosphérique la nuit fut calme avec une magnifique pleine lune et une relative fraicheur. Mais sur la piste des 24 Heures Tout Terrain de France, ce fut plus mouvementée.

Voici un petit résumé des évènements. Longtemps installé à la deuxième place, le buggy Sodicars-Nissan n° 1 des vainqueurs 2018 voyait sa ronde stoppée par un bris de boîte de vitesses. L'équipe n'en possédant pas de rechange, les pilotes n'avaient qu'une solution, rejoindre leurs lits. Problème de roulement de transmission aussi pour le n°22 de l'équipe Andrade, longtemps immobilisé dans son stand. Du côté du buggy MD Rallye Sport, les contrariétés se sont succédées. La voiture gagnante de l'Africa Race 2019 tombait d'abord en panne de carburant, la faute à une consigne mal transmise par une radio défaillante ; puis après avoir dû concédé une dizaine de minutes, soit deux tours, elle perdait ensuite son capot arrière. Enfin Cyril Despres, en pleine remontée, effectuait un tonneau, obligeant l'équipe à re-scotcher sérieusement la carrosserie. « On apprend, » concluait positivement Antoine Morel, le team-manager.



A huit heures, du matin, le podium provisoire était donc assez inattendu, avec en troisième position le très régulier équipage letton Igor Skoks-Rudolfs Skoks-Arvis Pikis, sur leur inusable Mitsubishi Pajero n° 15 préparé il y a deux décennies pour le rallye-raid. La deuxième place était occupée par le Can Am X3 du Pinch Racing de Xavier Alibert-Laurent Guillot-Joël Labille. Enfin, avec sept tours d'avance, soit plus d'une demi-heure de marge, le Can Am n° 9 de l'équipe belge Mercier Racing caracolait toujours en tête. « Aucun souci depuis le début, » expliquait Pascal Mercier le pilote-team manager. « On essaye de ne pas faire souffrir la machine, et nos relais à trois pilotes s'effectuent sans fatigue. Dans ma jeunesse, j'ai disputé des courses de 24 Heures à deux pilotes, c'était autre chose. »




24HTT2019_CP6.pdf 24HTT2019_CP6