Et de quatre pour Laurent Fouquet !

Et de quatre pour Laurent Fouquet !

Bien sûr, la magnifique nouvelle monture du Team Laurent Fouquet Off Road était considérée comme l'une des plus sérieuses prétendantes à la victoire, mais on pressentait d'entrée que cela n'allait pas être des plus simples vu le niveau de la concurrence et du nombre impressionnant de SSV affûtés inscrits, majoritaires cette année pour la première fois. D'ailleurs les premiers essais chronométrés allait confirmer cette impression avec la pole qui revenait aux vainqueurs de l'an dernier, considérés logiquement comme les favoris N°1, à savoir le Team Andrade Compétition. Toutefois, les premiers tours effectués avec sagesse cachait le feu et la foudre ! Toujours aux avant-postes, le capot du N°5 restait alors à l'affût...

Zoom sur... les partenaires des 24H !

Zoom sur... les partenaires des 24H !

Leur soutien est directement lié à l'existence de chaque édition des 24H Tout Terrain de France ainsi qu'à sa bonne réalisation : les partenaires. Que tous les décisionnaires et acteurs de ces entités soient remerciés pour leur indispensable et précieux soutien !

Zoom sur... "l'équipe terrain" et les "locaux de l'étape"

Zoom sur... "l'équipe terrain" et les "locaux de l'étape"

Aux officiels, commissaires de piste, chronométreurs, remorqueurs, VirFeu, sorties des stands, à l'équipe médicale, doivent s'ajouter bien d'autres remerciements ! Vous pouvez apercevoir certaines personnes au sein de l'organisation, mais bien d'autres œuvrent dans l'ombre lors de missions techniques, parfois ingrates, et pourtant essentielles à la bonne organisation de la course.

Zoom sur... le pôle Sécurité-Secours Piste

Zoom sur... le pôle Sécurité-Secours Piste

Dans la continuité de nos mises en lumière sur les bénévoles sans qui les 24H ne seraient pas ce qu'elles sont, nous mettons aujourd'hui le projecteur sur ces équipes qui épaulent la direction de course dans des missions spécifiques de sécurité et de secours. Dans un monde idéal, nous aimerions les voir jouer aux cartes plutôt que d'intervenir, mais la réalité étant, nous sommes plus que jamais rassurés de les avoir à nos côtés, forts de leur expérience sur cette épreuve.

Zoom sur... les officiels des 24H

Zoom sur... les officiels des 24H

Nous les nommons souvent "les officiels". Mais derrière cette appelation d'organigramme, ce sont des femmes et des hommes bénévoles qui ont acquis une expertise dans leurs missions respectives à travers des stages et des formations dispensées par la Fédération Française du Sport Automobile. Pas d'épreuve sans organisateur, pas d'épreuve sans concurrents, et plus d'épreuves sans officiels. Alors une fois n'est pas coutume, mettons le projecteur sur ces bénévoles passionnés qui consacrent un grand nombre de leurs week-ends (à rallonge) à parcourir les routes de France pour venir officier sur les courses, garants de leur bon déroulement que ce soit au niveau sportif (respect des règlements et de l'équité) mais aussi pour piloter la sécurité d'un sport à risques.

Zoom sur... le chronométrage des 24H

Zoom sur... le chronométrage des 24H

Pour cette 30ème édition, les 24H Tout Terrain de France ont fait appel à l'expert historique du chronométrage par transpondeur, la société Chronelec. Pas vraiment un hasard puisque Chronelec et les 24H ayant quasiment le même âge, nous avions déjà collaboré sur un certain nombre d'épreuves (TT et karting) dès les années 90.

Une nuit sans pitié...

Une nuit sans pitié...

Mais que la nuit fut dure ! Avec son chapelet de rebondissements marqués par nombre d'abandons, dont pas des moindres dans le dernier « top ten » pointé en fin de soirée samedi.

24HTT2022 - News #2

24HTT2022 - News #2

Et c'est parti... au starter du Président de la FFSA, Nicolas Deschaux, venu confirmer son total soutien aux épreuves d'endurance. Un départ de feu

24HTT2022 - News #1

24HTT2022 - News #1

Après la pluie, c'est bien connu, le beau temps ! Définitivement oublié le déluge de l'an passé, place au soleil pour une trentième édition anniversaire d'anthologie, tant il est vrai, que bien peu aurait parié sur une telle longévité au soir de ce 11 septembre pluvieux de l'an 1993 sur la piste éphémère de Bannost-Villegagnon.

Un joli plateau d’anniversaire : 89 voitures et 315 pilotes au départ de la 30ème !

Un joli plateau d’anniversaire : 89 voitures et 315 pilotes au départ de la 30ème !

Quel plateau ! Le rendez-vous annuel du sport automobile tout terrain s’apprête à recevoir sur le plus grand circuit éphémère de France 315 pilotes en relais des 89 voitures de course alignées sur la grille de départ. Un défi sportif et mécanique, une aventure humaine qui plonge les participants dans une course hors norme, et ce depuis 1993.

 Nous y sommes : 30 éditions !

Nous y sommes : 30 éditions !

« Nous y sommes : 30 éditions ! Le 11 septembre 1993, nous avons inauguré ce petit village d’irréductibles gaulois, qui depuis se retrouvent chaque mois de septembre pour leur traditionnel rendez-vous annuel que sont devenues les 24H Tout Terrain de France.

Les Casques d'or, d'argent et de bronze

Les Casques d'or, d'argent et de bronze

3578. C'est le nombre de pilotes différents ayant participé à l'une des éditions des 24H Tout Terrain de France depuis 1993. Plusieurs dizaines d'entre eux se distinguent pour avoir pris le départ d'au minimum la moitié des éditions depuis la création de l'épreuve !

24HTT • Trophée Lada 2022

24HTT • Trophée Lada 2022

Cette 30ème édition des 24H Tout Terrain de France accueille le trophée "Lada", une catégorie distinguant ces 4x4 qui ont marqué l'histoire de l'épreuve et particulièrement ses toutes premières éditions il y a près de 30 ans...

Et de quatre pour le Team Andrade !

Et de quatre pour le Team Andrade !

Ils n'étaient pas les favoris, mais seulement considérés comme de (sérieux) outsiders ! D'autant qu'une chauffe moteur allait les plonger dans les profondeurs du classement à peine les premiers tours accomplis. Et pourtant ils l'ont fait : remporter cette 29e édition de la course tout terrain la plus folle et spectaculaire qui soit !

The show must go on !

The show must go on !

La rosée du matin n'arrête ni le pèlerin ni l'aficionados de tout terrain. Et lorsque Fontaine-Fourches devient le temple de la discipline le temps d'un week-end de septembre, il bon de venir au lever du soleil le dimanche, humer l'air frais et les effluves d'une course au sortir d'une nuit pas forcément calme pour tous les acteurs casqués-sanglés dans leurs machines. Sans oublier les « hommes et femmes » de l'ombre, mécaniciens, commissaires de pistes, pompiers, sécurité, staff de l'organisation... et tous ces bénévoles ou anonymes sans qui rien ne serait possible surtout dans le contexte sanitaire que nous connaissons. Qu'ils en soient remerciés.

La nuit tous les chats...

La nuit tous les chats...

… ne sont pas forcément gris ! Traduisez qu'il n'y a pas que des buggys dans le « top ten » qui a vu la montée en puissance des SSV. On y reviendra.

Les fauves sont lâchés !

Les fauves sont lâchés !

C'est avec une petite dizaine de minutes de retard que le départ a été donné et d'emblée, Francis Balocchi, le poleman, s'est envolé, imprimant un rythme soutenu à ses poursuivants. Qui ne s'en sont pas laissés compter puisque le Fouquet de la «Merafina Family» avec le record du tour en poche (5'32''), passait devant, peu avant la première heure... première heure où Laurent Fouquet, parti dernier (casse du cardan avant gauche durant les qualifs), pointait déjà 16e ! Le meilleur SSV est le Can Am X3 du PH Sport (4e). Côté 4x4, c'est le ML 500 du GPMS 36 qui mène la danse au 39e rang devant le Toyota de l'inusable Tartarin ! Une chose est sûre : ça n'amuse pas le terrain... qui sèche sous le soleil.

Maudite pluie !

Maudite pluie !

D'évidence, on se souviendra de cette 29e édition des 24 Heures Tout Terrain de France !

LE FIL INFO "24HTT"

LE FIL INFO "24HTT"

Le fil info de l'édition 2021 Rechargez la page pour obtenir les dernières informations sportives publiées.